• By Aomar Akerraz, Abdelaziz El Khayari, Laurent Callegarin
  • Last updated 04 December, 2016

Lixus – Ensemble VI (Larache, Morocco)

Morocco > Larache Province > Larache


Au vu des dimensions et de la complexité de la structure, il est possible de voir dans cet imposant établissement de 384 m² deux ou trois fabriques distinctes, isolées des Ensembles 5, 7 et 8 par une voie latérale à l’est et à l’ouest sur lesquelles donnent quatre larges portes (entre 1,40 et 2,50 m de large). Les différentes pièces de l’établissement communiquent néanmoins entre elles (fig. 1). Mise à part une vaste salle septentrionale (6), qui a pu servir à la réception des captures, les cinq autres possèdent toutes plusieurs bassins ; leur nombre total a été estimé à au moins 27. Les salles à bassins présentent des dispositifs variées, arborant soit un plan de distribution en L (salle 5), soit en miroir (salle 1) ou encore groupé (salles 2 et 3).
On accède à la salle 1 depuis la rue occidentale ; cinq bassins de taille relativement égale s’y trouvent (fig. 2). La pièce 2 comprend, en plus d’une aire de préparation, six bassins, quatre de taille moyenne et deux plus grands et de forme allongée ; la salle 3 est creusée de huit bassins, tous inégaux ; et, dans la partie orientale, les salles 4 et 5, affichent respectivement deux, dont une de forme trapézoïdale pour ménager l’accès depuis l’extérieur, et au moins six cuves.

La totalité des salles a connu un remaniement structurel d’envergure dont témoignent le bouchage de certaines ouvertures (salles 4 et 5), le comblement de la majorité des bassins, certains ont été en suivant recouverts d’un sol tassé, la construction de murs par-dessus et la mise en place de citernes (salle 5) [fig. 3]. Il est difficile de savoir si le bâtiment dans son ensemble, une fois remanié, a poursuivi une activité de conserverie – M. Ponsich semble dire que les deux bassins de la salle 4 ont continué à être utilisés après cette phase constructive tardive et qu’un bassin de la salle 1 fut de nouveau enduit (1965, pp. 24-26) –, d’autant qu’une entrée monumentale, avec pilastres cannelés et chapiteaux, est alors construite dans la pièce 6.

Ressources marines

Aucune donnée.

Chronology

Du Ier au VIe siècle ap. J.-C.

D’après M. Ponsich et M. Tarradell, cet établissement « paraît avoir été construit au Ier siècle ap. J.-C. puis avoir subi d’importantes transformations à la fin du IIIe et au début du IVe, pour être abandonné au Ve siècle » (1965, p. 27). Cette conclusion ne résiste pas à l’analyse de la documentation céramique.

Le sondage pratiqué sous le béton originel de la salle 2 fournit des éléments suffisamment probants pour confirmer le démarrage de l’activité dans le premier tiers du Ier siècle ap. J.-C. (vases à parois fines, céramique arétine, sigillée sud-gauloise). En revanche, la date présumée de la restructuration générale de l’Ensemble 6, ainsi que celle de son abandon sont à reculer dans le temps comme le propose fort justement M. Habibi (2007, p. 186). D’après le contenu matériel des comblements des bassins désaffectés (pièces 1 et 2), les transformations structurelles sont datables du VIe siècle (présence d’une lampe de type Atlante X-C1, de céramiques sigillées claires D de formes Hayes 61, 67B, 73 et surtout 91B tardive, dont les chronologies s’étalent de la fin du IVe à la première moitié du VIe siècle). Les deux fragments de céramique estampée grise décorée (décor imprimé composé de rouelles dentelées, de grilles, de palmettes) s’insèrent également dans cette chronologie (Ve-début du VIe siècle). La date d’abandon du bâtiment remanié est donc postérieure.

Bibliography

  • Habibi, M. 2007, "Nouvelle étude chronologique du quartier industriel de Lixus", In: Lagóstena, L.& Bernal, D.& Arévalo, A. (eds.). Cetariae 2005. Salsas y salazones de pescado en Occidente durante la Antigüedad. Actas del Congreso internacional (Cádiz, 7-9 de noviembre de 2005), BAR International Series, vol. 1686, Oxford. pp. 183-189.
  • Ponsich, M.; Tarradell, M. 1965, Garum et industries antiques de salaison dans la Méditerranée occidentale. Paris. (pp. 24-28).
  • Ponsich, M. 1988, Aceite de oliva y salazones de pescado. Factores geo-económicos de la Bética y Tingitania. Madrid. (pp. 112-124).
  • Trakadas, A. 2015, Fish-salting in the Northwest Maghreb in Antiquity. A Gazetteer of Sites and Resources. Oxford. (pp. 48-54).

Cetaria file citation

Aomar Akerraz, Abdelaziz El Khayari, Laurent Callegarin, «Lixus – Ensemble VI (Larache, Morocco)»,  RAMPPA, Atlantic-Mediterranean Excellence Network on Ancient Fishing Heritage (http://ramppa.ddns.net/cetaria/lixus-ensemble-vi), 04 December, 2016.

Download File

3 images in Gallery